Mauvaise nouvelle : avec la marche arrière du Président de la République sur le projet de loi les terroristes doivent maintenant aller se faire déchoir ailleurs ! Et bientôt, on va apprendre qu'Hollande livrait des croissants en cachette à la loi Sapin 2.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.