Ce matin, Charline a réfléchi aux causes de l’abstention…

A force d’axer la campagne sur la sécurité, les gens ont eu peur de sortir de chez eux pour aller voter. Qui est allé aux urnes, à part la famille et les amis de chaque candidat ? Donc moi je me fais du souci pour vous : bientôt les électeurs seront plus connus que les candidats : « Hé regarde ce type là-bas, c'est Pierre. C’est le mec qui a voté au premier tour des régionales ! Si, j’te jure, ils en ont fait un article dans Paris-Match ! » Oui c’est désolant. Une abstention record c'est une défaite pour tout le monde. Sauf pour Thomas Legrand : c'est tellement énorme qu'avec ça, il tient largement jusqu'aux vacances. 

Selon les partis, cette défection serait notamment due aux problèmes de distribution des professions de foi. C'est vrai que des feuilles A4 en quadrichromie, ça redonne vraiment confiance dans la politique. Regardez, moi : j'allais plus dans les supermarchés, puis un jour j'ai reçu dans ma boîte aux lettres un prospectus de promotions. Depuis j'y passe mes journées. Parfois, ça se joue à rien. 

Outre l'abstention, parlons aussi de tous ceux qui ont voté n'importe comment ! Le plus gros score en Auvergne Rhône-Alpes ? Laurent Wauquiez ! Non mais là y'avait une bouteille de Génépi dans l'isoloir, ou quoi ? C'est pas possible !  

Chez LREM ils ne pigent pas comment ils se sont pris une taule : on regarde au ralenti les meetings de Marlène Schiappa pour voir où on aurait pu commettre une erreur. Est-ce qu'elle ne s'est pas trompée dans les paroles de « Qui ne saute pas n'est pas Schiappa ? » Est-ce qu’on ne devrait pas mettre en place un numéro vert ?

Ensuite, les jeunes ne sont pas trop allés voter. C'est fou le manque de civisme de la jeunesse ! Quand il faut aller à la banque alimentaire, il y a une queue pas possible, mais quand il s'agit d'aller voter il n'y a plus personne ! On peut peut-être aussi considérer le désintérêt des jeunes vis à vis d'une démocratie qui les oblige à se mettre à genoux devant des CRS dans la cour du lycée, et puis tous ces étudiants ont passé un an et demi enfermés dans leur studio pour donner la priorité aux aînés. Comment ne pas se dire que « bon, la démocratie a la vie devant, elle. Elle peut attendre encore quelques temps... » 

Et puis il y a Jean Castex qui exhorte les citoyens à aller voter au deuxième tour. Castex a dit : « Reste chez toi. Tousse dans ton coude. Maintenant, sors de chez toi. Ouvre tes fenêtres. Fais-toi vacciner. Va voter... » Moi à sa place je dirais « N'allez surtout pas voter »… et alors, par esprit de contradiction, les Français iraient aux urnes ! 

Enfin, il y a la solution Christophe Barbier : il a proposé qu'on punisse les abstentionnistes en leur interdisant de voter à la présidentielle. C'est comme si on punissait un éditorialiste qui dit n'importe quoi à la télé en lui demandant de revenir le lendemain. 

Conclusion, après s’être battus pour obtenir le droit de vote, aujourd'hui on se bat pour obtenir le droit de ne pas voter.

L'équipe