Restez Amélie Nothomb… car voici qu’entre en studio votre sosie, avec un immense chapeau…

Bonjour Amélie, bonjour à tous… Je me présente, je suis Emilie Nottomb, cheffe de file des sosies officiels d’Amélie… Oui car nous sommes douze (tels les apôtres !) car Amélie a beaucoup d’activités à chaque rentrée, et elle nous emploie. Il y a Sylvie qui fait toutes les interviews de presse écrite. Marion, les séances de dédicace (les lecteurs n’y voient que du feu)… moi d’habitude je fais les télés qu’Amélie ne peut pas faire… Pourquoi moi ? Ca me paraît évident : c'est moi qui lui ressemble le plus ! Oui je sais c'est confondant. La ressemblance est troublante : j'aime dire que mes parents ont "plagié" les siens ! Haha c'est de l'humour littéraire, faut avoir la ref’. 

Chez les sosies, il y a aussi Béatrice : elle est chargée de rédiger le discours pour le jour où Amélie gagnera le Goncourt (tousse). Oui, ça c’est la planque, elle se la coule douce. Mais avec un livre par an, depuis 30 ans, y’a bien un moment où ça va tomber ! On la connait l'histoire : comme d'habitude on va se faire voler le prix au dernier moment par un bouquin intitulé "Les femmes ne mangent pas les tagliatelles de la même façon lorsqu'elles sont dans le bus...." ou un truc du genre. Alors qu’Amélie vend tellement de livres que grâce à elle, tous les libraires de France ont une véranda. C’est pas avec Christine Angot que ça arriverait… elle met trois ans pour écrire un livre haha ! Feignasse ! 

En tous cas la vraie Amélie Nothomb adore France Inter ! La preuve, elle est venue en personne ! Quoique... attendez une seconde... Amélie, vous pouvez vous tourner un peu de profil ? Corinne ?... C'est toi Corinne ? Ah non, pardon, excusez-moi, c’est Amélie… C’est parce que là, pendant qu’on parle, elle est aussi en direct sur la télé belge… Là c’est Nicole qui s’en occupe. Et puis enfin on a les deux dernières recrues, Djamila et Affisatou… mais elles répondent au téléphone, uniquement, parce que… Voilà. 

Que voulez-vous, Amélie ne peut s'empêcher d'écrire des romans. On lui demande de faire la liste des courses, hop ! elle nous pond une nouvelle ! Comme ça en cinq minutes, les héroïnes, c’est trois tomates qui rencontrent une bouteille d'huile d'olive et se lient d’amitié avec une boite de cassoulet. 

Mais parmi les 500 livres de la rentrée, combien sortent de l'ordinaire ? On lit les mêmes histoires, le même schéma narratif ! On a le sentiment de lire des clones, un peu d’affirmation de soi, que diable ! Des clones… Humour de sosie. Faut avoir la ref’. 

Bon, je vous laisse, parce que j’ai laissé mes deux enfants chez la voisine… Ils m’écoutent en ce moment à la radio… Je les salue, ils s’appellent Albin et Michel !  

  • Légende du visuel principal: Amelie VS Emilie © Radio France / Capture écran
L'équipe
Thèmes associés