Tout se passait bien hier soir au dîner entre François Hollande et la chancelière allemande à Strasbourg, jusqu'à ce qu'il lui demande si elle faisait bien tout pour lutter contre le fascisme ambiant dans son pays. Sa réaction ne s'est pas faite attendre

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.