La préfecture de Seine et Marne avait réquisitionné les chasseurs de la région pour patrouiller et faire respecter le confinement. Accusé d’avoir créé des milices il jette l’éponge. Quel dommage !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.