Le président de Radio France a décroché le titre d'homme de l'année 2017 pour un bon nombre de raisons : son sens de l'innovation et du leadership... mais aussi et surtout, parcequ'il est beau à mourir.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.