Des chercheurs suisses affirment que la barbe d'un homme renferme plus de germes et de bactéries que la fourrure d'un chien. Le barbu Morin s'insurge!

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.