Des chercheurs suisses affirment que la barbe d'un homme renferme plus de germes et de bactéries que la fourrure d'un chien. Le barbu Morin s'insurge!

L'équipe
Thèmes associés