Suite à l'affaire de diesel défectueux chez Renault, le constructeur français rappelle dans un premier temps 15 000 véhicules. Cette histoire résonne comme une douce douce aux oreilles de la chancelière allemande...

L'équipe

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.