Devancé par Benoît Hamon dans la primaire de la gauche, c'est la double claque pour l'ancien Premier Ministre.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.