Ce matin, Frédérick Sigrist se sent comme un peigne dans la salle de bain d'Alain Juppé.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.