C'est un véritable coup de pied d'âne que Manuel Valls a asséné à Benoît Hamon hier, en annonçant son intention de voter pour Emmanuel Macron au premier tour.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.