Une fois de plus France Inter et le service public sont tombés dans leur travers habituel : le parisianisme !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.