Aujourd'hui est un jour calme, un jour comme les autres en fait. Nous avons un invité fervent défenseur du capitalisme et du libéralisme dont on connaît le discours sur le bout des doigts, des journalistes qui l'interrogent sur le besoin d'égalité et de solidarité dans la société. Une émission impeccable.

Mais hier matin, souvenez-vous, c'était autre chose. Nous recevions le Président-candidat Nicolas Sarkozy. Et ça n'a pas été de tout repos.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.