L’avantage de Viollet-Le-Duc, quand il a dessiné sa flèche, c’est qu’il n’y avait personne au dessus de son épaule pour lui dire :

Eugène, ta flèche, elle est trop courte, trop grande, trop haute, trop petite… Eugène, pourquoi que tu fais une flèche ? Pourquoi qu’à la place tu ferais pas une tour, un beffroi, une tourelle ? Ça serait plus joli une tourelle… Putain, Gégène tu vas pas ma dire que tu vas faire ta flèche en plomb! C’est moche le plomb, c’est cher, c’est toxique, c’est cancérigène, pourquoi que tu l’as fait pas en zinc, en cuivre, en étain ? Mon Gènou, pourquoi que tu fais du néo-gothique ? Ça veut plus rien dire le néo-gothique, c’est nul le néo-gothique,  fais du vrai gothique, fais de l’ancien, fais du rustique ! Si tu veux, je te donne un coup de main, je peux même demander à mon beau-frère, il a du temps de libre depuis qu’il est retraité  des Ponts et Chaussées… Tiens regarde, tous les deux on a retapé  la bicoque de la tante Ginette, tout le crépi extérieur sur la pierre de taille, c’est nous qu’on l’a fait. J’aime mieux te dire que chez Leroy-merlin, on est connu comme le houblon. Si ça t’intéresse on peut même avoir des prix sur l’enduit de façade. Et pourquoi plutôt que tu ferais pas du moderne ? C’est bien aussi le moderne. Faut vivre avec son temps. A la place de ta grosse flèche, (qu’est-ce que tu nous fait chier avec ta grosse flèche Viollet-Ducon?), pourquoi que tu mettrais pas une boule à paillettes ? Le samedi soir tu la fait tourner, tu rajoutes un canon à jet de mousse et hop sur  le parvis Notre-Dame tu fais des grandes soirées techno !

Pas mal de gens savent ce qu’il faut faire concernant les travaux de Notre-Dame. Les tenants estampillés du conservatisme ont leurs principes. C’est pas compliqué. Faut tout faire à l’identique. Sauf que le bois qui a séché pendant mille ans va être plus difficile à trouver. Sauf  que les entrepreneurs du moyen âge ne se seraient sans doute pas privé des matériaux nouveaux s’ils les avaient connus. Sauf que les tenants du conservatisme de l’époque de Viollet-Le-Duc détestaient Viollet-Le-Duc. 

Ce qui est bien avec les conservateurs, qui tous ne sont pas des flèches, c’est qu’il suffit de patienter. Un jour, ils défendront ce qu’ils ont combattu hier, sous prétexte que le temps est passé et que le modernisme d’hier est devenu le patrimoine d’aujourd’hui. Les conservateurs détestent tout ce qui est contemporain. Là où le contemporain est plus malin, c’est qu’au bout de quelques années, sans avoir besoin de rien faire, il devient du patrimoine.

Il faut souhaiter bien du courage à l’architecte qui demain aura en charge de s’occuper de la reconstruction de Notre-Dame. La plupart des gens qui tchatent ou qui twittent ou qui discutent sur les réseaux sociaux en plus d’être des spécialistes en tous genres, des critiques de théâtre, de cinéma qui savent mieux que quiconque ce qu’il faut faire dans tous les domaines, sont également des architectes, enfin font partie de cette catégorie de gens qui selon l’expression de Coluche « ont un avis sur tout, ont surtout un avis».

Tu twittes, tu twittes, c’est tout ce que tu sais faire.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.