Et oui, François le reconnait humblement, les ragots, lui aussi, ça l'intéresse

On s'abonne à Courrier International, mais dans les cabinets on lit Closer

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.