Choqué par le sort des enfants roms qui vivent dans la rue, François Morel rappelle que la Convention internationale des Droits de l'enfant existe.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.