Aujourd'hui François Morel nous exhorte à ne renoncer à rien : ni aux garçons poilus, ni aux filles dévêtues, ni aux envies, ni aux lubies, ni aux boutiques, ni aux librairies, ni aux gâteaux d'anniversaire, et surtout pas au Chablis, surtout pas à la vie !

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.