Georges est mort. Le 24 juin dernier, Georges est mort tout seul. Il n'avait personne, pas de famille, pas de femme, pas d'amis. Il était seul au monde. Georges n'était pas un vieux parisien abandonné dans son appartement mais le dernier représentant d'une des dix espèces de tortues géantes des Iles Galapagos. "El solitario Jorge" comme on l'appelait s'est éteint dimanche dernier et avec lui c'est toute une espèce qui disparaît. Dans la force de l'âge, à 100 ans, il était dans le bel âge. Ni trop jeune ni trop vieux.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.