Je suis quand même très inquiet. Vous avez vu les déclarations de François Rebsamen, le ministre du Travail ?

Pour faire baisser le chômage, il veut renforcer les contrôles sur les chômeurs. Et moi je suis quoi ? Moi je suis intermittent. Et intermittent c’est quoi ? C’est chômeur permanent ! Et oui !

les syndicats ulcérés après les propos de françois rebsamen sur un contrôle renforcé des chômeurs
les syndicats ulcérés après les propos de françois rebsamen sur un contrôle renforcé des chômeurs © reuters

Donc si vous nous écoutez monsieur Rebsamen, là je suis au boulot en fait ! Je suis humoriste. Je fais des blagues. Et les gens me payent pour ça.

Par exemple, « c’est deux steaks hachés qui se promènent dans la forêt et qui décident de se cacher derrière un arbre. Il y en a un troisième qui arrive et qui ne les trouve pas. Et tout d’un coup, ils sortent de derrière l’arbre et l’autre il dit « ben vous étiez où ? » Et les autres ils répondent « ben on s’tait cachés ».

Voilà. Donc là je suis payé pour ça. C’est mon métier d’accord.

Non parce que il ne rigole pas monsieur Rebsamen. Ah ben il le sait que pour lutter contre le chômage, il faut lutter contre les chômeurs. Il est pas bête. Il est ministre. Il est pas bête. Il est pas présentateur du 5/7 de France Inter par exemple !

Non je plaisante Éric !! C’est dans le cadre de mon travail. Ne me virez pas s’il vous plait Éric !! J’ai peur de monsieur Rebsamen. Je voulais juste souligner le fait que monsieur Rebsamen, il est très intelligent.

Lui il est pas payé à dire des conneries comme moi. Il en dit quand même des conneries dans son travail bien sûr. Mais c’est pas prévu à la base. Il est pas payé pour ça. C’est gratos.

Lui, il est payé pour s’occuper du travail. Bon déjà il a réussi à garder le sien de travail après le remaniement. C’est bien. Pour un ministre du travail c’est bien de garder son travail. C’est important la cohérence.

La ministre de la Santé, elle est en bonne santé par exemple. C’est cohérent. Marie-Sol Tourraine. Malgré ses initiales. MST. Elle est en bonne santé. C’est cohérent.

Voyez monsieur Rebsamen. Je suis toujours au travail hein ! Je fais des blagues avec les initiales des ministres ! Ouh la ! On rigole bien. Rigolez plus fort parce que sinon il ne va pas me croire !

Parce qu’en plus ça se trouve il est en train de faire autre chose en même temps qu’il nous écoute. Ça se trouve, il est en train d’élaborer un plan pour lutter contre les exilés fiscaux ! Pardon… Contre les chômeurs… Pourquoi je dis les exilés fiscaux ! N’importe quoi moi des fois ! Ne m’écoutez pas monsieur Rebsamen. Je dis des bêtises.

C’est contre les chômeurs qu’il faut lutter ! Les salauds ! Ah il faut les voir les chômeurs se pavaner avec leur 1000 euros par mois. Faut les voir comme ils sont fiers quand ils remplissent leurs caddies chez LIDL. J’en ai même vu gratter un ticket de Millionnaire. Devant moi ! Je l’ai vu ! C’est ça leur rêve devenir millionnaire sans rien foutre. Comme Arnaud Lagardère, comme Liliane Bettencourt, comme Serge Dassault. L’arrogance du chômeur. Berk ! Il a raison de les radier en masse pour faire baisser les chiffres monsieur Rebsamen.

Après il en restera toujours des chômeurs. Et son métier à monsieur Rebsamen, c’est de leur trouver un boulot. Et pour ça, on ne sait pas trop quand est-ce qu’il a prévu de se mettre au travail.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.