Parfois il faut mieux ne rien dire. Regardez François Hollande. Ça fait un moment qu’il ne dit plus rien et hop ! Il remonte dans les sondages. Alors « il remonte » : toutes proportions gardées, évidemment. Niveau popularité, c’est pas Justin Bieber à Bercy. Pardon… il faut que je m’adapte à l’âge de l’auditeur moyen. Je veux dire, « c’est pas Maurice Chevalier à « l’âne qui fume ». Voilà.

Mais ça remonte. Un point, selon un sondage. C’est bien. Le principe de se taire pour ne pas dire de conneries, et être populaire, c’est bien. Moi-même, je voulais utiliser ce principe ce matin. Ne rien dire pendant 3 minutes. Mais en radio, c’est pénible. Ou alors parler pour ne rien dire pendant 3 minutes… Mais bon je ne voulais pas que Christophe Barbier m’accuse de plagiat.

Donc j’ai abandonné. Ceci dit, il y a d’autres méthodes pour devenir populaire rapidement. Il y a entre autres ce qu’on appelle « faire le buzz ». Avec une vidéo sur Internet, par exemple. On en a tous vu. Un type qui se brûle les testicules avec un chalumeau et hop, en un quart d’heure, un million de personnes qui aiment la vidéo. Et le type devient populaire.

Alors attention, je ne conseille pas à François Hollande de se brûler les testicules avec un chalumeau. Encore que, au point où il en est, ça se tente. En ce cas, je lui conseille un chalumeau de marque allemande pour donner une portée politique à la vidéo.

Ou alors ce qui se tente, c’est peut-être une méthode plus douce pour faire le buzz. Tourner une vidéo avec un petit chaton tout mignon qui joue dans son panier. Un petit chaton ou un ministre qui a une tête de petit chaton. Par exemple, Michel Sapin. C’est vrai, il est mignon. Il a une tête de petit chaton, Michel Sapin.

Michel Sapin que l’on appelle désormais Michel « Plug anal » bien évidemment.

Ou alors il y a un mélange des deux. Du « mignon » et du trash, de la violence, de la peur. Comme par exemple ces fameux clowns qui terrorisent la France. On en a beaucoup parlé.

Chaussures de clown
Chaussures de clown © CC Black_jag

Mais bon les vrais clowns, ils ont plutôt une grosse cote de popularité normalement. Prenez Ronald Mc Donald. Il réalise le rêve de milliers de petits garçons qui regardent le foot à la télé et qui veulent ressembler à leurs idoles. Bon, le problème, c’est que Ronald il n’y connaît rien en foot donc il les fait ressembler à Pierre Menes. Il n’a pas compris, mais l’intention est bonne. Le clown est populaire.

À moins que François Hollande et son gouvernement n’aient pas envie d’être populaires. Ça, c’est possible aussi. Et là, du coup, ce serait une réussite.

Et ça expliquerait qu’ils font tout pour ne pas l’être. Les plans de rigueur, le projet d'aéroport à Nantes qu’ils veulent relancer, le barrage de Sivens qu’ils ne veulent pas abandonner.

Il ne manquerait plus que nommer Raymond Domenech ministre des Sports, et Véronique Courjault ministre de la Famille et ce serait la totale.

Attention, ils ne sont pas à l’abri de le faire. Et oui, il faut s’attendre à tout avec ce gouvernement de clowns, qui n’en finit pas de nous faire peur.

Les liens

Le site de Guillaume Meurice

L'équipe
(ré)écouter Le billet de Guillaume Meurice Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.