Beaucoup de choses ont déjà été dites sur le sujet dont je veux vous parler aujourd’hui : l’euthanasie. A l’Assemblée Nationale, le débat est vif sur ce qu’on appelle « le droit à mourir dans la dignité ». Et c’est toujours amusant de voir des hommes politiques parler de dignité. On dirait des puceaux qui discutent d’orgasme féminin. C’est assez marrant.

Bon moi je vais vous donner mon avis. Sur l’euthanasie, pas sur l’orgasme féminin. Ça je ne connais pas trop non plus. Je sais que ça existe. J’en ai vu dans des documentaires avec Clara Morgane, mais je n’en ai jamais vu en vrai.

Par contre l’euthanasie, c’est un sujet qui me touche particulièrement.

Car j’ai une grande tante très très malade, que j'aide au quotidien pour des tâches administratives, comme rédiger son testament ou gérer ses comptes en banque.

Et bien j'aimerais l'aider à partir dans la dignité. J'aimerais la délivrer de cette terrible maladie, ce rhume en l’occurrence, qui la fait tant souffrir. Mais la loi m'en empêche. Et ça, c’est pas normal.

Je ne suis pas le seul à ne pas trouver ça normal. Il y a également celles et ceux qui ont acheté un bien en viager et qui attendent impatiemment la mort du propriétaire.

Par exemple, si quelqu'un a acheté un bien en viager à Martin Bouygues il a dû connaître ce qu'on appelle un ascenseur émotionnel il y a quelques jours.

Puisque suite à la boulette de l’AFP, tout le monde l’annonçait mort. Même Wikipédia. Alors évidemment il faut être très prudent sur ce qu’il y a écrit sur Wikipédia. Par exemple, sur la fiche d’Alex Taylor, il est inscrit « Journaliste ». Voyez c’est quand même très approximatif.

De la même manière, d’après Wikipédia, Serge Dassault serait toujours vivant. Alors que tout le monde sait très bien qu’il a été empaillé il y a quelques années, et posé sur un banc du Sénat pour décorer.

Même chose pour Benjamin Castaldi, en état de mort cérébrale depuis un bon moment et qui continue malgré tout d’apparaître à la télévision.

Mais en ce qui concerne Martin Bouygues, Jésus Bouygues comme il convient de l’appeler, il a bel et bien ressuscité.

Il va pouvoir continuer, non pas à changer de l'eau en vin, mais des marchés publics en pots de vin.

Et puisqu’on parle de Jésus, passons aux principaux opposants à l'euthanasie. Souvent, ce sont les mêmes qui sont contre l’IVG : les catholiques intégristes. Alors eux, ils disent qu’on ne doit pas aller contre la volonté de Dieu.

Alors il faudra rappeler à ceux qui utilisent cet argument que le mal de tête aussi est une volonté de Dieu. Donc on attend leur manifestation contre le Doliprane.

Le cancer de la prostate est également une volonté de Dieu donc on attend une manifestation de fondamentalistes catholiques contre le toucher rectal. Voir des trous du cul défiler pour ça, ce serait logique.

Car non contents de nous pourrir la vie, ils nous pourrissent la mort. C’est toujours le problème avec ceux qui croient à une existence dans l’au-delà. Ils ne sont pas pressés d’aller vérifier par eux-mêmes.

Bon quant à moi, je vous laisse. Je vais aller vérifier l’existence de l’orgasme féminin. Car, quitte à parler de la mort, autant parler de la petite mort.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.