Vous avez vu la mise en scène! Impeccable! S'ils chopent pas 3T à Télérama avec ça, je ne sais pas ce qu’il faut faire!

Des chansons, des drapeaux, des effets spéciaux. C’est vrai! A un moment j'ai cru que je regardais le Seigneur des Anneaux. Et puis non en fait c'était pas Gollum, c'était un gros plan sur un sénateur

Ah oui parce que les sénateurs étaient là. Ils étaient venus en Berline. Certains esprits mesquins diront "oui mais c'est seulement à 500 mètres du Sénat, ils auraient pu venir à pied". À pied! Vous avez vu l'état de sénateurs. S'ils étaient venus à pied, on les attendrait encore les gars!

Je vous rappelle que pour qu'ils lèvent leur cul de la cantine il faut un transpalettes. Donc là ils étaient présents et ça, c'est déjà bien comme ça!

J'en ai même vu un qui n'a pas dormi pendant la cérémonie. Ça c’est un beau symbole d’unité nationale!

Bon seule chose regrettable, l'absence de Nicolas Sarkozy. Il a dit qu'il avait un rendez-vous important qu'il ne pouvait pas le décaler. Bon j’ai vérifié et c’est vrai. Sur son agenda en ligne, véridique, était prévu le 27 mai, une "réunion d'échange du Collectif des Jeunes Elus 76", à Criquetot-l'Esneval en Seine-Maritime. Et bien ça je suis désolé mais ça ne se refuse pas.

Moi c’est simple, c’est mon rêve d’être invité à une réunion avec le collectif des jeunes élus 76 à Criquetot-l’Esneval! Je vais même vous dire, si j’avais le choix entre ça, et coincer les testicules de Christian Estrosi dans une portière de la Kangoo d’Eric Ciotti, j’hésiterais. Et pourtant, vous me connaissez j’adore ce genre de blague.

Et puis ne lui faisons de mauvais procès à Sarkozy. C’est un résistant dans l’âme. La preuve, il a même un nom de code. Bismuth. C’est un hommage à la résistance ça.

Et puis on s’en fout, il y avait François. Il était là. Magnifique! Il s’était fait beau. Teinture noir corbeau. Parfaite. Raccord avec le chant des partisans et le vol noir des corbeaux sur nos plaines. Nickel.

"l'esprit de résistance" va entrer au panthéon
"l'esprit de résistance" va entrer au panthéon © reuters

Il avait tout simplement rendez-vous avec l'Histoire, François. Et du coup il avait un peu la pression parce que des rendez-vous avec l’histoire, il en a déjà foiré pas mal François.

Au début ça avait bien commencé. Je vous rappelle qu’il est rentré dans l’histoire pile au moment où DSK a fait de même dans une femme de chambre.

Mais depuis ça n’a jamais été simple. Il y a eu tout ce qu’on connaît par cœur dans une histoire d’amour.

Les paroles trahies, les déceptions, les tromperies et il se pourrait bien qu’en 2017, l’histoire emprunte la voix de Malraux pour dire:

Sors d'ici François Hollande, avec ton terrible cortège de promesses non tenues, tes cadeaux aux patrons, et tes réformes pourries.

__

Parce que hier François, il a appelé à résister face à l’indifférence. Et l’indifférence, c’est bien ce qui l’attend dans les livres d’histoire s’il continue comme ça.

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le billet de Guillaume Meurice Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.