Vous savez, parfois, il faut savoir rester discret. Regardez le roi Abdallah d’Arabie Saoudite, qui est décédé la semaine dernière. Et bien Christine Lagarde nous l’a appris. C’était un féministe…mais… discret !

Le roi Abdallah d'Arabie Saoudite vient de mourir
Le roi Abdallah d'Arabie Saoudite vient de mourir © Reuters / Dylan Martinez

Et c’est vrai. Le gars on ne l’a jamais vu avec un tee-shirt « ni pute, ni soumise » par exemple. On l’aurait plutôt vu avec un tee-shirt « mi-pute, mi-soumise ». Mais parce que le gars était discret !

C’est aussi quelqu’un qui a considérablement facilité le shopping pour les femmes dans son pays. Quand tu as juste à choisir entre « sac à patate bleu » ou « sac à patate noir » pour t’habiller, tu ne passes pas ton après-midi chez H&M. Merci qui ? Merci Abdallah.

Alors oui, c’est vrai, le roi Abdallah, il était parfois un peu maladroit avec la condition féminine. Notamment les châtiments corporels. Mais bon… Ne lui jetons pas la pierre. Il serait capable de la ramasser pour lapider une femme avec. Mais… discrètement. Le gars est discret !

Et d’ailleurs, je parle de Christine Lagarde, la directrice du FMI… et bien elle, c’est pareil. Elle est discrète. C’est une humaniste… mais discrète.

Quand elle veut aider les pauvres, elle fait quoi Christine Lagarde ?

Et bien discrètement, elle donne les miettes de sa pizza aux truffes à ses douze femmes de ménage. Et sans faire de conférence de presse. Parce qu’elle est discrète. Bim ! Prends ça dans ta face, Mère Térésa !

Il y a plein de gens comme ça qui font des choses discrètement.

Le maréchal Pétain par exemple. Éric Zemmour nous a appris qu’il avait sauvé des Juifs pendant la seconde guerre mondiale, mais discrètement. Entre parenthèses, c’est un autre féministe discret, Éric Zemmour. Et un ami des musulmans discret, aussi. Et un sex-symbol discret, aussi. En règle générale, c’est un mec hyper balaise en discrétion, Éric Zemmour. C’est une sorte de ninja.

Et bien il l’a dit Zemmour : «Pétain il a sauvé des Juifs ». Mais… discrètement. On ne le savait pas. Alors il les sauvait en les cachant dans des trains en direction de la Pologne. Donc effectivement c’était sans doute un peu maladroit, mais l’intention était là.

Il y a plein de gens comme ça qui font des choses discrètement. Plein ! On parle d’histoire, mais on peut parler du présent.

Regardez Jeannette Bougrab. C’était une amoureuse discrète. Personne ne savait qu’elle était avec Charb. Ni la famille de Charb, ni les amis de Charb, ni Charb lui-même ! Personne ne savait. Pourquoi ? Parce qu’elle était discrète.

Moi-même je suis discret ! Quand Alex Taylor me dit « Mais comment fais-tu pour avoir autant de classe ? », je ne vais pas le crier sur les toits. Quand Catherine Boullay me dit « T’es vraiment un génie, viens on quitte tout et on part élever des chèvres en Birmanie ! ». Je lui dis « Calme-toi Catherine ! Je prépare mon passeport », mais je ne vais pas pavaner dans les médias.

De la même manière, j’ai écrit une chute brillante, fabuleuse, géniale à cette chronique. Vous croyez que je vais vous la dire ? Bien sûr que non ! Dis-cré-tion…

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le billet de Guillaume Meurice Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.