Bon, cette semaine, je ne parlerai pas de sexe, mais néanmoins de mise en orbite. Eh oui, toute l’actu TOURNE AUTOUR de ça ! C’est le cas de le dire. Houhou ! Excusez-moi, j’ai roulé des pelles à Ruquier ce week-end, il m’a refilé son humour je crois.

L'espace Love
L'espace Love © Radio France

Entre l’explosion de la fusée Antares, la sortie du film Interstellar, l’anniversaire de la 1ère chienne envoyée dans l’espace, non Yves Decaens, pas Clara Morgane, Laïka en 1957. Et pour couronner le tout, le crash du vaisseau spatial de Virgin ! Heureusement que c’est arrivé maintenant ! Vous avez vu la liste des passagers prévus pour le premier vol touristique ? Britney Spears, Justin Bieber, Lady Gaga! Ca aurait été horrible de les perdre tous d’un coup ! Ils auraient dû annuler les MTV Music Awards, le drame !

Et là j’me dis qu’ils auraient pu d’abord faire un vol-test en France avec la troupe des Enfoirés. Le crash qui soulagerait tout le monde ! Surtout sans oublier d’embarquer Mimie Mathy en soute!

Du coup, ça me stresse, moi qui comptais prendre mon billet.

  • Vous aimez tant que ça l’espace ?

Alors c’est un peu particulier, parce que j’ai eu ma première expérience sexuelle dans l’Espace...

Dans la Renault Espace de Monsieur Colin, mon prof de piano.

Non, moi si je veux prendre la navette Virgin, c’est juste dans l’espoir de conclure avec Di Caprio ou Brad Pitt. Attends, après la puissance du décollage, les mecs sont un peu sonnés, limite ils voient double, sur un malentendu ça peut marcher !

- Et vous avez les 250 000 dollars pour le billet ?

Ah parce qu’ils pensaient qu’on allait risquer notre vie ET payer en plus ? Non mais c’est hyper flippant l’idée de s’éloigner de la Terre comme ça ! Déjà, moi quand je m’éloigne de Saint-Germain-des-Près pour aller en banlieue, genre dans le 20ème arrondissement, j’ai du mal à respirer, alors !

Et puis la vie en collectivité spatiale, no way!

Attends, le matin, tu te retrouves avec un gros astronaute russe dans ton lit qui t’agrippe la fesse en te disant: "Z’est pas ma faute, z’est l’apezanteur, z’ai dérivé !"

Et ça, c’est les jours où ce ne sont pas ses bulles d’urine qui t’explosent au visage !

Bon, heureusement, l’apesanteur ne marche pas sur moi. Oui, des scientifiques ont fait toute une série de tests et ont conclu que ma masse graisseuse empêche tout décollement du sol.

Non mais je pense que ce vol, c’est un joujou pour riches ! Moi je ne suis pas prête à me prostituer 19 ans d’affilée pour me payer un tour de manège dans l’espace ! Pour un dîner chez Robuchon OU un sac Chanel OU juste pour le fun, faut voir, mais pour ça, non !

Là, finalement les gens vont payer pour regarder à travers un hublot et voir quoi ? Rien ! L’espace ! Le vide ! Si c’est pour ça, autant aller faire un stage à NRJ 12 ! 5 minutes de discussion avec une star des anges de la télé-réalité, et là vous verrez ce que c’est le plongeon dans le néant. Et pour gratos!

En vrai, le seul intérêt d’explorer l’espace pour moi, c’est l’espoir d’une vie sentimentale meilleure. J’ai déjà été rejetée par tous les mecs de Paris petite couronne, donc je me disais que peut être, un martien, avec des critères esthétiques différents, qui puisse aimer sincèrement une femme au teint verdâtre et poilue comme un kiwi, sur un malentendu, ça peut marcher !

Donc, rendez-vous l’année prochaine sur Mars pour la 1ère de mon spectacle. Je ferai tellement marrer les martiens que par amour, ils voudront me décrocher la Terre !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.