Pour remédier à ce qui arrive à François Fillon, on pourrait tout simplement organiser un dispositif proche d'Érasmus.

Des familles de Français pourraient accueillir des députés en perte de connection que l'on appellerait pas, "Rendez-vous en terre inconnue" mais en terre de base, en terre moyenne. Et ça, ça aurait permis à M. Fillon, pas tant de voir à quoi correspondent les salaires qui se pratiquent dans la vie réelle, mais surtout de se rassurer... Notamment par rapport à cette notion de légalité.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.