Nicole Ferroni revient sur le changement de temps de paroles, puisque le principe d'égalité de parole devient un principe d'équité de parole des candidats - une mesure instaurée par le ministre de la Justice. Bien pratique, un an avant la présidentielle!

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.