Dans le tiroir de la table de chevet, l'Etat range souvent une corde à côté des contrats qu'il signe avec des entreprises privées comme Vinci. Cette corde appelée aussi closes indemnitaires, lui permet de s'adonner au bondage dans des parkings de Marseille ou à Notre-Dame-Des-Landes.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.