Aujourd'hui, Nicole Ferroni aime bien les mathématiques, mais elles ne les digère pas ! Surtout celles du quotidien : les algorithmes de Google, les taux d'intérêt bancaire, les déclarations d'impôts... Mais les maths de Villani, c'est autre chose.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.