Cette semaine, Paul Mirabel devait jouer à Dubaï, mais son spectacle a été annulé, ce qui ne l'a pas surpris. Ce qui l'aurait surpris, ça aurait été que quelque chose soit maintenu...

Bonjour Leïla, bonjour Daniel, bonjour Nagui, bonjour tout le monde, 

Ça va tout le monde va bien aujourd’hui ? Ben écoutez moi aussi ça va en ce moment. Je reviens de Dubaï là. Non c’est pas vrai du tout… Je reviens de la ligne 6. Je devais y aller cette semaine à Dubaï pour jouer mon spectacle, mais ça a été annulé à cause du Covid. Ça ne m’a pas trop surpris d’ailleurs. C’est s'il y avait quelque chose de maintenu que ça m’aurait surpris, étant donné qu'absolument tout est annulé depuis trois mois. 

Hier par exemple, je devais aller au supermarché, ben ça a été annulé aussi. Du coup, j’en ai profité pour suivre l’actualité ce week-end, professionnel toujours, et figurez-vous que j’ai lu sur "le Figaro" que concernant le Coronavirus, « 43 % des français seraient favorables à… » puis après je n’ai pas pu lire la suite de l’article puisque c’était réservé aux abonnés. Je pense que c’est pour ça que certaines personnes font un peu n’importe quoi en ce moment d’ailleurs. C’est parce que tu ne peux lire que des moitiés d’informations. Du coup c’est normal que les gens ne réfléchissent qu’à moitié. 

Cette semaine par exemple, j’ai discuté avec quelqu’un d’un peu bizarre dans la rue, qui m’a affirmé « que le coronavirus était un complot de l’Etat ». Puis il a baissé son masque et je me suis dit : « mais… qu’est ce que vous faites là Francis Lallane? C’est chez le coiffeur normalement vous qu’on doit vous croiser vous, pas dans la rue ».

Il y a une actualité, gratuite cette fois-ci, qui m’a marqué par contre, c’est qu’en Angleterre, il y a un britannique qui s’est réveillé après 10 mois de coma et qui du coup n’est pas au courant du Coronavirus. Je pense que sur Terre actuellement, ils sont 1. Il s’est réveillé légèrement en état de choc apparemment ce Monsieur. C’est normal, t’imagines tu te réveilles, tu vois des gens avec des masques, des couvre-feux, puis là t’apprends qu’ils vont quand même sortir un nouveau film des "Tuches". 

C’est normal qu’il ait envie de se rendormir. Ça va être long de tout lui expliquer. T’imagines la discussion au réveil ? Il a dû dire à sa copine : « ben je suis réveillé, si tu veux pour fêter ça on peut aller au restaurant ». Et elle lui dit : « Non on ne peut pas ». Puis après il lui a dit : « Bon ben si tu veux, on peut aller au cinéma alors ? » - « Non on ne peut pas non plus ». - « Bon ben au moins on peut se faire un bisous alors ? » - « Alors ça on peut, mais juste avec le coude ». 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo ! 

  • Légende du visuel principal: Paul Mirabel © Radio France
Thèmes associés