Ce que Paul Mirabel trouve beau dans l'amour, c'est qu'il n'y a pas de chemin précis et que c'est une science très inexacte.

Bonjour Leïla, bonjour Daniel, bonjour à tous et à toutes, 

Eh bien écoutez je suis très heureux de faire ma troisième chronique chez France Inter, déjà, même si Nagui n’est pas là aujourd’hui. 

Il n'a pas tenu longtemps puisqu’il m’a abandonné au bout de deux chroniques. À titre de comparaison, je suis allé plus de fois à la salle de sport que lui ne m’a vu comme chroniqueur. La première fois, c’est Daniel qui n’était pas là, la deuxième fois, c’est moi qui n’était pas en studio, cette fois-ci c’est Nagui. Je pense que la prochaine fois par déduction Morgane, ben… c’est pour toi. L’avantage, comme Nagui n’est pas là aujourd’hui par contre, c’est que je vais pouvoir terminer ma chronique sans interruption. Puisque c’est quand même beaucoup plus difficile de se faire interrompre par une chaise. Bonjour la chaise. 

Non, je suis venu avec des revendications aujourd’hui. Je suis un peu engagé en ce moment.

La première c’est que je suis très heureux d’être face à vous, Julien Doré. J’ai mené mon enquête et apparemment on a deux points communs tous les deux. Le premier c’est que capillairement parlant, ben… ça ne va pas du tout. En fait je crois qu’on ne peut pas vraiment définir si on est "très bien coiffés" ou si on est "pas coiffés du tout". Moi je mise sur la réponse B. 

Le deuxième point commun c’est qu’on est tous les deux, supporters du Montpellier Hérault. Je vous avoue que je suis quand même un peu ému puisque j’en avais jamais vu un autre en vrai, je pensais que ça relevait du domaine de la légende. 

J’ai enquêté sur vous Julien et la chanson la plus écoutée de votre album s’appelle La Fièvre. Ben, 30 000 nouveaux cas de Covid par jours, tu m’étonnes. J’ai hâte que vous sortiez la deuxième chanson intitulée : La Toux et la troisième intitulée J’ai perdu le goût et l’odorat

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés