Ce jeudi 24 septembre 2020 est à marquer d’une pierre blanche, ou d’une mirabelle jaune, car c'est la première "vraie" chronique de Paul Mirabel, justement.

Écoutez, je suis très heureux d’être sur l’antenne de France Inter pour ma première « vraie » chronique. Je précise « vraie » chronique, puisque vous, Nagui, m’avez fait faire des essais cet été pour intégrer l’équipe. Il fallait que je sois à France Inter à 7h00 du matin, un dimanche, fin juillet. 

Ben, je crois que c’était ça la première étape du processus de recrutement, se lever à 6h du matin un dimanche et faire croire à tout le monde que ça va. Du coup, je ne sais pas si j’ai été pris pour mes compétences ou si j’ai été pris puisque j’étais le seul disponible. 

Mais je suis très content d’intégrer La Bande Originale et d’être le plus jeune de l’émission, puisque j’ai 24 ans, ce qui signifie que je n’ai même pas la moitié de l’âge de Daniel Morin. Enfin, quand il était encore de ce monde. 

Alors si vous vous demandez pourquoi je précise cette information, c’est parce que j’ai demandé des conseils à Guillermo Guiz pour ma première chronique. Il m’a répondu, avec un accent belge très approximatif : « Si tu sais pas quoi faire pendant une chronique, tu fais des blagues sur Daniel Morin. Ça fait cinq ans que je fais ça, ils ne se sont toujours pas rendus compte de la supercherie ».

Alors moi, contractuellement, je suis en remplacement ici jusqu’en janvier. "Remplacement", ça veut dire que je rentre dans l’émission uniquement si Gérémy Credeville se blesse aux ligaments croisés. D’une certaine façon, je suis un peu le « Olivier Giroud » de cette émission. 

Sauf que Olivier Giroud, lui, il est bien payé. Et que je n’ai pas de Sextape de Gérémy Crédeville en ma possession. Attention, je ne dis pas qu’elle n’existe pas, je dis juste que c’est pas moi qui l’ai. Je connais quelqu’un à Barbès qui vous la vend pour moins de 10 euros, et qui vous offre un masque avec. 

C’est un peu ma « rentrée des classes » aujourd’hui, en quelque sorte Nagui. Et pour cette rentrée, j’ai suivi l’actualité des dernières semaines, je suis quand même venu ici en tant que « professionnel ». Je pensais qu’il ne s’était rien passé de fascinant, puis j’ai lu un article sur quelqu’un qui vendredi dernier, a escaladé la Tour Montparnasse à main nue. Je me suis dit : « Bon ben je pense qu’on va s’arrêter sur cette information saugrenue.

(La suite à écouter et à retrouver en vidéo !)

Thèmes associés