Paul Mirabel a un petit problème en ce moment à cause du virus : il ne sait plus quel est son métier dans la vie...

Bonjour Leïla, bonjour Daniel, bonjour Nagui, bonjour tout le monde, 

Ça va tout le monde va bien aujourd’hui ?

Ben écoutez, moi aussi ça va. Toujours un commerce non essentiel. Alors je sais qu’on est le 25 janvier, mais comme ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu, bonne année tout le monde. Puisque comme je suis en remplacement, je traite uniquement des faits d’actualités qui datent d’il y a trois semaines. Il y a quelqu’un qui m’a dit d’ailleurs le 31 : « qu’est ce qu’on peut te souhaiter de bon pour cette nouvelle année ? ». J’ai dit : « ben que Nagui se rappelle au moins une fois de mon prénom, ce serait cool ». Puisque le 31 Décembre il m’a quand même envoyé « Bonne année Guillermo ». Je lui ai dit : « non désolé, moi c’est un autre chroniqueur ». Il m’a répondu : « ah, au temps pour moi Gérémy ».

J’ai fait un constat sur cette nouvelle année 2021 et pour l’instant il s’avère que, c’est pas ouf. Ça ressemble beaucoup à 2020 je trouve. À la différence que toutes les semaines, le Ministre de la santé annonce qu’on a découvert des nouvelles mutations du Covid. Ce n’est plus Olivier Véran là d’ailleurs le Ministre de la santé, peut-être que vous avez fait attention, c’est Olivier Variant. Voilà, alors j’en profite pour remercier mes 7 co-auteurs qui ont travaillé sur sur ce jeu de mot. 

Toutes les semaines il annonce un variant en ce moment. Au début c’était l’Angleterre, après l’Afrique du Sud, maintenant c’est le Brésil. Je crois que c’est plus un virus dont on parle là, c’est un quart de finale de coupe du Monde. 

J’ai un petit problème par contre en ce moment à cause du virus. Je ne sais plus quel est mon métier dans la vie. Là aujourd’hui je fais une chronique, peut être que demain je vais faire du pain ? Je ne sais pas. Hier par exemple j’ai croisé quelqu’un dans la rue qui m’a dit : « ah j’adore ce que vous faites ». Je lui ai répondu : « Merci, mais… Qu’est-ce que je fais ? » Ensuite il m’a dit : « Mais si, j’aime bien vos spectacles ». Je lui ai dit : « Mais je ne vois pas du tout de quoi vous parlez Monsieur ». 

Surtout qu’avec le couvre feu à 18h, il n'y a pas beaucoup de choses à faire en ce moment. J’ai pas trop compris cette nouvelle mesure d’ailleurs. J’ai rien à faire dans la journée, mais maintenant j’ai deux heures de moins pour le faire. D’autant plus que j’ai constaté que moins tu fais de choses dans la journée, plus tes activités prennent de l’ampleur. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés