Ce week-end, Paul s'est fait embarquer par des amis dans un bar rue Princesse à Paris, une rue où il n’y a que des bars et des gens bourrés ...

Bonjour Nagui, bonjour Leïla, bonjour Daniel, bonjour tout le monde, 

Ça va tout le monde va bien aujourd’hui ? Ben écoutez moi aussi, ça va.  

On devait recevoir Didier Drogba ce matin qui a malheureusement annulé sa venue et  finalement on reçoit Mathieu Madénian. Mathieu tu es supporter de l’OM, tu ne m’en voudras pas si je dis qu’on a un peu perdu au change. Puisque si là dans le studio il y a quelqu’un qui siffle un corner, je suis pas sur que tu sois un aussi bon atout offensif. 

Je t’ai vu jouer au foot une fois et je crois qu’avoir la même lettre comme initiale c’est pas  forcément gage de qualité. Je pensais qu’après ZZ il y aurait MM et en fait, non. Je crois qu’on est plus proche de Marvin Martin que de Zinédine Zidane. Comme quoi on peut avoir trois très bons spectacles et pas forcément savoir quel est son meilleur pied au foot. D’autant plus que je viens de dire que ça va. 

Mais la vérité, c’est que ça allait jusqu’à ce week-end. J’ai des amis qui me proposent de sortir dans un bar rue Princesse. Qui depuis cette sortie d’ailleurs, ne sont plus des amis. C’est devenu des connaissances. Déjà j’ai découvert que rue Princesse, il y avait de tout, sauf des princesses. Voire même  je pense que la notion de rue laisse encore à désirer. Ça ressemble plus à un long  couloir vers les ténèbres. Vraiment, je crois que j’ai découvert le chemin le plus court vers l’enfer. 

Tu prends la 4 jusqu’à Saint Germain des Prés, puis après tu marches jusqu’à rue Princesse. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c’est une rue où il n’y a que des bars et des gens bourrés. Et souvent d’ailleurs si tu observes bien, ça va ensemble. Il y a en général beaucoup moins de gens bourrés devant "Naturalia". Puisque c’est beaucoup plus dur de devenir ivre en mangeant du manioc. 

Mais là ce week-end, je suis rentré dans un bar d’une sordidité rarement vue au préalable. Je crois que c’est pas un vigile qui m’a ouvert la porte du bar, c’est Lucifer directement.  Qui apparemment est en CDI rue Princesse. Heureusement que j’étais vacciné d’ailleurs. Pas contre le Covid hein, mais contre la fièvre jaune et le paludisme. Puisque c’est le seul bar de Paris où tu rentres avec un pass sanitaire et où tu ressors avec le chikungunya. Il y avait beaucoup de monde dans ce bar en plus. À la table juste à coté de moi il y avait deux MST qui discutaient tranquillement. J’ai pu écouter leur conversation d’ailleurs, elles disaient : « Alors comme ça tu t’appelles Chlamydia? Mais c’est très charmant comme prénom ça. »

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

  • Légende du visuel principal: Paul Mirabel en studio © Radio France /
Thèmes associés