En France on a toujours cette tendance à associer la richesse à la malhonnêteté et à l’absence totale d’éthique ! Alors que l’éthique et la richesse ne sont pas incompatibles ! Alexis Rossignol s'est documenté et en pense bien des choses.

L’année dernière un rapport affirmait que les 43 milliardaires les plus riches du monde possédaient autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité, alors que cette année il suffit de prendre la fortune des 26 premiers milliardaires pour avoir la somme des possessions des plus pauvres. Autrement dit, sur le dernier exercice comme on dit dans la finance, le cours du riche a monté alors que le cours du pauvre a baissé. Mauvaise année pour ceux qui ont cru à une remontée des pauvres sur les marchés, c’est comme le bitcoin, fallait investir plus tôt !

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.