Guillermo Guiz a appris qu’un tiers des végétariens avouent que quand ils sont soûls, ils mangent de la viande !

Cela est arrivé à Guillermo Guiz, qui a vécu cette situation mais lui, fort qu'il est, il a su résister en mangeant... une botte de céleri. Tout de même, il a réfléchi et pense que les végétariens alcooliques, c’est une cause humanitaire, mais il n'y a rien pour eux. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.