Face à celui qu’on appelle Coronavirus, Covid19, ou encore l’épidémie qui fout quand même un peu les pétoches...

Face à l’angoisse qui monte, la crainte qui s’installe, 

Une seule personne, un seul être humain saura trouver les mots, ses mots pour rassurer et faire en sorte qu’après qu’elle ait parlé on ne sache même plus pourquoi on s’inquiétait tellement on n’aura rien pigé…

Cette personne, cet être rare et précieux c’est…. Muriel Pénicaud. 

Parce qu’avec Pénicaud, tout est cu plaire !!! 

Bonjour… C’est Muriel, alors tout d’abord, un premier message, face au danger, il faut raser le gazon, raison garder, ne niquez papa, la panique ne sert à rien. 

Le Conardo virus, le Colaro, le cocorido, oh merde, le covid 19… est une maladie contagieuse, c’est à dire que quand vous l’avez, vous pouvez la donnez. 

Enfin la donner… le mieux c’est de la garder. Mais quand vous l’avez faut vous laver. Mais même quand vous l’avez pas, il faut se laver. Pour être cu plaire, si vous l’avez ou si vous l’avez pas, il faut se laver.

Ça c’est pour les mains, surtout les mains. 

On les lave oui, mais on ne les serre pas. Pour se dire bonjour ou au revoir, on se le dit avec la bouche, mais on ne se baise pas, enfin si on peut, mais pas de bisous. 

Des gestes simples donc, on se lave les mains, pas de bisous et on tousse dans les couilles, dans les coudes. 

Quoi que si on est très souple, c’est possible aussi. Faut juste faire attention aux dents ...

Des couchoires à mouchage unique, de la lotion hydrolique, du savon, des torchons, un sully et au pot, un suppo et au lit et tout finira bien par tousser et rentrer dans l’ordre. 

Pour les personnes qui travaillent dans des ossen-paces, il n’y a aucune raison de pique-niquer, il faut aérer, on ouvre les fenêtres. Changer l’air. En évitant de prendre froid… Ce serait ballot. 

Attention, Si on se sent fébrile, on mousse, on touche ou on a de la fièvre… Et bien, dans ce cas, on évite surtout de lécher les gens fragiles, d’aller chez les gens fragiles. 

On reste connifé, con… finé et on appelle le 15.  On évite les après-midi au hammam, les soirées mousses, et les clubs échangistes. Confinés quoi. 

Pour les personnes qui vivent dans des chipsters, des clusters ou des kinder, je sais plus, bref, si vous le pouvez on vous recommande le télétravail, même si vous n’avez pas la télé.  

Oui, j’oubliais, très impotrant : Attention aux Fake News !

Sur twister, sur fakeboos, whaspatt, amstramgram et en général sur tous les résa médiaux, on peut lire tout et n’importe quoi. 

Ah ça je vous assure, il y a armoire et à venger. Je vous conseille d’aller plutôt sur le site du Finistère, c’est plus prudent et c’est bien cuplaire. 

Pour les masques, je rappelle, priorité au persotel hospinalier, aux centres de foins, bref aux toubibs. 

Pour conclure, je tiens à vous resserrer, il faut garder son François, son sang froid. Tout est fou son trole, nos épiques sont sur le con. Nous faisons tout ce qui est en notre couvoir, notre couloir,… bref on fait ce qu’on peut. Voilà !

Je crois qu’on a tait le four, des questions ?  

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.