Ce matin, Sophia nous parle d'un tourisme particulier : le DictaTour.

Ça y est cette fois c’est vraiment la rentrée et à l'heure où les vacances ne sont plus qu’un lointain souvenir stocké dans notre Smartphone ... "tu vois, là c'est moi sur la corniche, là c'est moi sur le rocher de la corniche, là c'est moi qui fait la roue sur le rocher de la... là c'est moi à l'hôpital... "

Bref à l'heure où chacun fait le bilan de ses vacances, il est peut être temps de préparer les prochaines et bien Thierry Mariani, Député Européen RN a une idée originale pour vous :

Musique 

Vous en avez marre de bronzer idiot, de vous baigner dans le pipi des mémères ou de vous gaver de churros à l'huile frelatée ? 

Il est peut être temps de vous tourner vers une toute nouvelle forme de tourisme. Un tourisme au cœur de l'événement, chargé d'histoire et de rencontres improbables : j'ai nommé le DictaTour. 

Alors, le DictaTour qu'est-ce que c'est? 

Le DictaTour c'est un voyage organisé au cœur de l'horreur, une plongée en apnée dans une mer de larmes, une occasion unique de toucher le fond et le tout sur invitation d'un régime dictatorial.

Grâce à Thierry Mariani et une poignée d’autres pieds nickelés d'extrême droite vous pourrez maintenant voyager au cœur de la dictature syrienne et attention, cerise sur la gégène, vous aurez en prime la possibilité pour les plus chanceux, de serrer la pince de Bachar El Assad himself, ophtalmologue de formation, boucher à plein temps et chimiste à ses heures. 

Nul doute que vous serez convié à manger quelques petites douceurs servies directement par la main ensanglantée de Bachar Al Assad. 

Le boucher de Damas vous offrira un accueil de qualité, pas question pour lui de se prendre une mauvaise critique sur “Tripes Advisor“, ce serait le comble pour un boucher… Ha ha ha ! 

Saurez-vous desceller l'étincelle d'humanité dans le regard de celui qui n'hésite pas à gazer, bombarder, torturer son propre peuple ? 

Aurez vous l'occasion de discuter à bâton rompu des mérites comparés du gaz sarin, moutarde ou du chlore ? 

Si vous aimez les montagnes russes, vous adorerez l’ascenseur émotionnel que vous vivrez en assistant aux bombardements incessants des hôpitaux et des civils d’Idlib. N’oubliez pas que si les voyages forment la jeunesse, Assad et son poto Poutine bombardent des maternités. 

Pour conclure votre voyage, offrez-vous un petit arrêt à Saidnaya !

Ah Saidnaya ! Pour vous donner une idée, aller aujourd’hui à Saidnaya à l’invitation du régime syrien, c'est à peu près l'équivalent d'un séjour en chambre d'hôtes dans la villa des roses à Alger, organisé par Jean-Marie Le Pen. 

C'est une occasion historique, surtout si vous avez raté la visite des rizières en bordures des prisons khmers par Pol Pot ou le tournois de golf de Laval en bordure de Buchenwald, et bien dans ce cas il vous reste la visite de Saidnaya avec Mariani et consorts. 

Installez-vous confortablement sur une terrasse de Saidnaya pour siroter un verre de Côte Du Rhône, à quelques encablures d’un lieu de torture, vous découvrirez la joie de boire, pendant que d’autres trinquent.

Et surtout gardez bien précieusement toutes les photos de votre DictaTour, elles nous permettront de bien vous rafraichir la mémoire si par bonheur un jour Bachar Al Assad était jugé devant la Cour Pénal internationale. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.