En ces temps féroces de campagne pour les législatives, jamais les partis politiques n'ont eu autant besoin d'amour et d'affection. Tout le monde fait des efforts à grands coups de déclarations d'amour et de câlins. Jean-François Copé devrait prendre exemple sur le couple Aubry-Ayrault qui multiplie les déclarations d'amour réciproques pour montrer l'unité du parti. Ce n'est pas évident pour l'instant mais bientôt viendra le temps des grandes embrassades entre Jean-François Copé et François Fillon.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.