Eric Zemmour tiendra-t'il sur la durée ?

Une étude de la Duke University, rapportée par Ines Clivio dans Slate.fr, démontre que ce qui empêche un être humain de courir un marathon par jour, de réaliser la traversée de l’Atlantique à la nage ou de parcourir l’Europe à pieds avec Pierre Menes sur le dos, et bien ce n’est pas forcément l’épuisement, le manque de souffle ou un éclair de lucidité non… 

C’est parce qu’il arrive un moment ou notre corps n’est plus en mesure d’absorber les ressources énergétiques suffisantes pour combler les ressources dépensées. 

Et bien c’est pareil pour Eric Zemmour, il n’a aucune chance de tenir sa quotidienne sur CNews, parce que pour maintenir sur la durée un tel niveau de haine, il faut être en mesure d’en ingurgiter au moins autant, il faut nourrir la bête et franchement… Il n’a pas la ressource. 

Il tiendra pas c’est humain. 

Ça fait pas un mois qu’il a commencé et après avoir traité les homosexuels, les musulmans et les féministes, (entendez, les pédés, les bougnoules et connasses) il en est déjà à parler de l’interdiction du foie gras dans l’État de New York et du maintien de l’ordre façon général Bugeaud en Algérie. 

Le monde ne produit pas suffisamment de sujets de haine pour nourrir sa propre haine. 

Il en dépense trop.  

Même en croisant les sujets c’est compliqué, tu fais les migrants, tu reviens avec les migrants islamisés, ensuite t’as les migrants islamisés en banlieue… Il te reste quoi ? Les migrants islamisés en banlieue qui refusent de manger de foie gras ? 

J’ai peur qu’il ait du mal à tenir jusqu’à Noël.
Il va être urgent que Ménard installe sa crèche de Noël dans sa mairie pour que Zemmour puisse nous expliquer qu’il s’agit d’un acte républicain et relancer un bon gros débat sur les vertus nutritives des  racines chrétiennes, un autre sur l’ostracisassions de l’âne et du bœuf par le fascisme vegan à l’encontre d’un âne et d’un bœuf et un troisième sur la conception médicalement assistée du Saint Esprit, le tout pour finir logiquement sur l’épineuse question de la re-migration des rois mages. 

Sans compter que du côté des invités ça va fatalement s’essouffler, tu peux pas trouver une personne par jour pour venir s’énerver de voir Zemmour s’énerver sur des sujets dont plus personne ne comprend vraiment pourquoi ça l’énerve. 

A ce rythme là, il va finir au bout d’un comptoir en attendant que quelqu’un réagisse à ses appels à la haine sous le regard de la taulière Christine Kelly, qui ponctuera l’émission de quelques « mais calme toi Eric, allez prends donc un petite Suze ça va te détendre… ». 

A la limite, il peut toujours compter sur une condamnation. Une de plus qui pourrait relancer le buzz, mais là encore… tu peux pas passer ton temps à vomir le laxisme de la justice et attendre qu’un juge relance ton émission par une condamnation. 

C’est un peu comme expliquer dans une quotidienne à la télévision que tu ne peux plus rien dire. Ça ne marche pas. 

Surtout que finalement Zemmour ne s’arrêtera pas parce qu’il aura été bâillonné, empêché, rejeté ou interdit d’antenne, non Zemmour s’arrêtera de lui-même parce le corps humain n’a tout simplement pas la capacité d’absorber une quantité de haine qui lui permette de compenser celle qu’il a choisi de déverser quotidiennement. Ça ne marche pas

C’est ballot pour lui, mais c’est comme ça.

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Le billet de Sophia Aram
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.