Une auditrice québecoise a un message pour la présidente du Front National. Son objectif : lui faire comprendre l'importance de refuser les amalgames...

Alexandre Bissonnette, un sympathisant de Marine Le Pen a commis un attentat dans une mosquée à Québec, faisant six morts à l'heure de la prière. Sophia Aram prend la voie d'une auditrice québecoise, qui a un message pour la présidente du Front National :

"Bien que ce sac à marde de terroriste se revendique clairement de l'idéologie de Marine Le Pen, ça veut-il dire que tous les sympathisants de Marine Le Pen sont capables de commetre ce genre d'attaque ? Ben nan.

Ça veut-il dire qu'on doit barrer l'accès à notre pays à tous les sympathisants frontistes ? Pantoute.

Ça veut-y dire qu'ils doivent être rendus responsables de ce genre d'actes de barbarie ? Pas plus.

Ça veut-il dire qu'on doive exiger de tous les sympathisants d'extrême droite de s'excuser ou condamner clairement cet attentat ? Non, bien sûr que non.

Parce qu'il ne faut pas se laisser tenter par les amalgames."

La chronique en vidéo

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le billet de Sophia Aram Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.