Une auditrice québecoise a un message pour la présidente du Front National. Son objectif : lui faire comprendre l'importance de refuser les amalgames...

Alexandre Bissonnette, un sympathisant de Marine Le Pen a commis un attentat dans une mosquée à Québec, faisant six morts à l'heure de la prière. Sophia Aram prend la voie d'une auditrice québecoise, qui a un message pour la présidente du Front National :

"Bien que ce sac à marde de terroriste se revendique clairement de l'idéologie de Marine Le Pen, ça veut-il dire que tous les sympathisants de Marine Le Pen sont capables de commetre ce genre d'attaque ? Ben nan.

Ça veut-il dire qu'on doit barrer l'accès à notre pays à tous les sympathisants frontistes ? Pantoute.

Ça veut-y dire qu'ils doivent être rendus responsables de ce genre d'actes de barbarie ? Pas plus.

Ça veut-il dire qu'on doive exiger de tous les sympathisants d'extrême droite de s'excuser ou condamner clairement cet attentat ? Non, bien sûr que non.

Parce qu'il ne faut pas se laisser tenter par les amalgames."

La chronique en vidéo

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.