Deux jours après ce quatrième acte des gilets fluo, vous êtes nombreux à m'envoyer des mails, des courriers, des missives et autres pigeons voyageurs, pour me demander de faire le point sur un mouvement à nul autre égards.

Un soulèvement protéiforme mue par les tensions internes de revendications contradictoires et dont l'imbrication hasardeuse ne tient que par le truchement des colères cumulées, acculées et accumulées, de la démonétisation de l'intérêt général, de la justice sociale, de la vérité et parfois il faut le dire de la raison. Un bobini spécial c'est la révolution ma parole ou quoi?

Extrait Bobini 

Première question d'Edouard du Havre en déplacement professionnel à Paris?

Salam alekoum Fatiha toussa, est-ce que l'on peut continuer à rogner, grignoter, user, raboter les plus démunis pour limiter l'accroissement du déficit budgétaire et continuer de creuser l'écart avec les plus riches, ou bien ça va se voir? 

Ah ça tu fais comme tu veux Edouard, mais j'imagine que ce serait chouette de te sortir un peu les doigts pour imaginer un système différent, parce que le rabot j'ai l'impression que ça passe plus.

Une question d'Eric D de Seine et Marne :

Fatiha, peut-on appeler à marcher sur l'Élysée, foutre Macron dehors, repeindre les murs en Jaune et se rouler des joints sur le bureau présidentiel? 

Cher Éric, se décréter Porte-Parole des gilets jaunes, ça ne veut pas dire prendre nos oreilles pour des poubelles, il faut filtrer un peu. Il faudra profiter de ton échange avec le juge pour lui demander de bien tout t'expliquer, j'espère qu'il aura du temps et qu'il sera pédagogue.

Une question d'Emmanuel M d'Amiens, de Paris, de il sait plus très bien où il habite en ce moment… 

Dis-moi Fatiha, hein c’est vrai que quand il y a de la haine il y a aussi une demande d'amour ? 

Oui dans l'absolu tout est dans tout, son contraire et lycée de Versailles, mais sincèrement, il faut absolument terminer ce livre de Paolo Coelho et te remettre au boulot, rapport au fait qu'il parait que t'as un discours à écrire. 

Une question de Marine LP de Montretout...

Est-ce que les accords de Marrakech sont un pacte avec le diable?

Alors j’ai des informateurs qui se trouvent actuellement place Jamaa el Fna, et aux quatre coins de Marrakech, notamment mon cousin Hamid, et aucune source ne confirme la présence du diable, du Sheytan woulla de sa belle-mère. 

En revanche si tu veux des informations classées top-secret-défense, tu trouveras en pièce jointe, un document crypté. Pour l’ouvrir tu dois utiliser le mot de passe suivant : « Stop aux bobards de l’extrême-droite ». Cette pièce jointe contient un enregistrement de l’édito de Pierre Haski daté du 6/12 sur les accords de Marrakech. 

Une question de Donald T de Washington, des Etats-Unis d’Amérique :

Pourquoi les français scandent mon nom dans la rue?

Mais pas du tout Donald, tu te trump. 

Voilà, il reste des milliers de questions frappées au coin du non-sens et des renoncements de l'époque, mais à l'heure où l'on attend que le président évite de mettre de l'huile sur le feu ou le feu aux poudres, je me dis que par les temps qui courent, on ferait peut être mieux de taxer la connerie plutôt que les carburant, ça rapporterait beaucoup plus.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.