À la question postée sur Facebook par Mahmoud Jama Ahmed-Hamdi, professeur d'université en Somalie: Est-ce-que prier Dieu constitue une stratégie viable pour faire face à la sécheresse qui s'annonce aujourd'hui en Somalie ? La réponse de la justice somalienne est sans appel : Oui !

Prier est bien une stratégie viable pour lutter contre la sécheresse et c'est d'ailleurs pour aider l'incrédule à retrouver la foi, que ses juges l'ont condamné à deux ans et demi de prison, histoire de lui rappeler que "douter c'est blasphémer“ et "penser c'est pêcher". 

A priori c'est révoltant, mais à une époque où il est possible de se demander sans s'étouffer si RT et Sputnik  sont des médias qui disent la vérité, si Bachar El Assad est finalement devenu fréquentable, si Le Pen et Salvini ont les réponses aux questions européennes, si la théorie du ruissellement peut faire disparaître la misère et s'il suffit de porter un gilet jaune comme Philippot, pour mettre fin à l'injustice sociale... Je vous assure que c'est pas forcément plus débile que d'imaginer que la prière est une stratégie viable pour lutter contre les dérèglements climatiques.

Et si tous ces cul-bénis avait finalement raison? 

Et si c’était de notre faute à nous, les sceptiques, si tous les dérèglements climatiques, étaient une punition divine en réponse à notre incrédulité ? 

Et si on essayait pour une fois de s'en  remettre au Divin un bon coup ? 

En prenant soin de mettre des majuscules à Dieu et à Il, pour éviter qu'Il s'énerve ou que des cons s'énervent à sa place. 

On peut toujours essayer, ça ne mange pas de porc!!!

Franchement, on sait tous que Dieu est soupe au lait, qu’il ne faut pas le chauffer que sur un coup de colère, il est capable de décider de noyer l'ensemble des espèces vivant sur terre ! Même les poissons ! On le sait ça, c'est écrit.

Il y a peut être juste un truc qui coince. 

Le mariage pour tous ? L'IVG, la pilule, le préservatif, je sais pas... ou la sodomie ? Peut être que c'est la sodomie qui coince ? 

Alors pourquoi pas essayer de décoincer le tout en...  priant un bon gros coup, tous ensemble, tous les habitants de la planète, ça ne peut pas être pire que de souffler avec des ventilateurs électriques sur la banquise ou attendre que François de Rugy sauve la planète.

Allez, les amis, prions. 

Pour la planète, pour lutter contre la faim dans le monde et l'injustice sociale, pour en finir avec le cancer, le sida, et toutes les maladies graves, pour renflouer les caisses de Radio France et me faire pousser des nichons, tous ensemble prions…

Bon bah visiblement ça marche pas, alors ce que je propose c'est qu'on se sorte définitivement la tête du bénitier avant qu'il n'y ait plus de flotte dedans. 

Qu'on arrête de croire que c'est la stratégie des petits pas ou la foi dans le progrès qui nous permettra de répondre au dérèglement climatique, qu'on arrête de croire à tout et en n'importe quoi et que même s'il est urgent d'arrêter les pailles et touillettes en plastique et ben ça ne suffira pas pour qu'ils pleuvent en Somalie.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.