Quelle semaine nous venons de vivre les amis, mais quelle semaine.

Je sais pas si vous avez aimé 2020, quoique j’ai une petite idée, mais l’espace d’une semaine en 2021, on a eu 

  • L’invasion du Capitol, 
  • De nouveaux variants de la Covid en train de s’épanouir, 
  • Une catastrophe aérienne en Indonésie, 
  • Une tempête de neige à Madrid 
  • Casablanca sous les eaux, 
  • Gérard Larcher, le Président du Sénat qui s’essaye aux fake news, 
  • Une énième tribune pour la réhabilitation de la Chloroquine et attendez ce n’est pas tout… 
  • Comme si ça ne suffisait pas, on a appris qu’un cambriolage avait été commis au siège du Parti socialiste. 

Non mais un cambriolage au sein du Parti socialiste de la France, pour voler quoi ? Des idées ? T’imagines l’audace du cambrioleur. Je ne sais pas si ça peut aider l’enquête mais il faut privilégier les optimistes. Et dans la période, un optimiste ça ne devrait pas être trop compliqué à identifier. 

On est le 11 janvier 2021, l’année vient juste de commencer que j’ai déjà envie de mettre la musique à fond, et danser en pleurant dans mon salon. 

Surtout qu’on n’a vu que la bande annonce, on n’a même pas fini l’essai gratuit… 

Rien que la tribune de Philippot, Asselineau et Dupont-Aignan, les Trois Caballeros de la médecine amateur réclamant la reconnaissance du traitement de la Covid-19 par la chloroquine et la vitamine D au nom de… non, non, pas d’essais médicaux. Au nom du million d’électeurs qu’ils ont cumulés tous les trois aux élections européennes. Parce que leurs électeurs ne le savaient peut-être pas mais en votant pour eux aux européennes, ils votaient pour un traitement médical.  

Larcher qui se trimballe avec un dossier de 58 pages sur le plateau de Caroline Roux sur France 2 pour dénoncer les lourdeurs administratives dans les EHPAD. 

On aurait dit Collin Powell avec son flacon d’urine pour dénoncer les armes de destructions massives en Irak. 

Et le plus inquiétant c’est pas qu’il baratine, c’est que le deuxième personnage de l’État confonde son père de 90ans avec un directeur d’EHPAD. C’est hyper flippant. 

Et pendant ce temps-là, entre le variant anglais, le sud-Africain, et bientôt le japonais, on a l’impression que le Corona virus est tellement détendu qu’il organise son propre concours de l’Eurovision. 

De son côté, Trump lui, a organisé une petite insurrection. 

 Tranquillou pépère, le jour de la ratification au sénat, il est allé faire son petit caca nerveux devant la Maison Blanche en dénonçant une prétendue fraude devant ses supporters. 

Et là, pof, en tirant la chasse, tout est allé se déverser directement dans le Capitol. Il a fallu toute la nuit pour nettoyer.  

Alors bien sûr j’imagine qu’on peut, qu’on doit terminer sur une note d’espoir, mais sincèrement, imaginer que l’extrême droite en France qui n’a cessé de soutenir les mensonges de Trump, de contester les résultats des élections et qui ont applaudi l’insurrection au Capitol… se transforment d’un seul coup en joyeux démocrates, ce serait pour le moins optimiste.
Ce que je propose, pour redonner le moral aux français tout en incitant à la vaccination, c’est qu’on légalise la marijuana et qu’on offre un pétard à chaque vacciné, parce que sans ça, je vois pas bien comment on va pouvoir supporter cette année. 

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Le billet de Sophia Aram