Vendredi dernier, quelques heures après l'effroyable attentat relayé en direct sur facebook et qui a couté la vie à 50 personnes appartenant à la communauté musulmane de Chirstchurch en Nouvelle-Zélande nous apprenions que le terroriste était...

Un Australien de 28 ans appartenant aux milieux d'extrême-droite, ultranationaliste, avant de passer à l'acte il avait aussi mis en ligne un manifeste raciste, le grand remplacement en référence aux thèses xénophobes du français Renaud Camus.

Voilà voilà, parce qu'en France on n'a pas de pétrole mais on a des idées !!! Et visiblement les plus moisies s'exportent jusqu'en Australie et en Nouvelle Zélande dis donc !!!

Alors le grand remplacement qu’est-ce que c'est ? Et bien il s’agit d’une fiction inventée par Maurice Barrès dans laquelle la France serait colonisée par les juifs, puis actualisée par Renaud Camus qui a substitué les juifs par des musulmans, puis mise à jour par Philippe de Villiers qui garde les arabes mais y ajoute la main invisible de l'Onu!!!  

C'est un peu les envahisseurs mais on remplace les martiens ou les aliens par des arabes. 

Oui Nicolas, un peu comme lorsque je suis arrivée dans cette matinale pour orienter ce studio vers la Mecque et préparer la venue d'un deuxième envahisseur Ali Baddou, et avant qu'Ali et moi ne nous reproduisions comme des lapins afin de coloniser la France Inter. 

Bon si c'est clair pour tout le monde, vous noterez quand même le caractère incongru de voir un adepte australien, de cette théorie du Grand Remplacement venu d'un pays où la population aborigène a été quasiment éradiquée par la colonisation britannique, aller jusqu'en Nouvelle Zélande pour commettre un attentat contre une communauté musulmane représentant moins de 1% de la population néo-zélandaise, le tout au nom d'une théorie complotiste forgée à plus de 20 000 km de là dans le creuset moisi des identitaires français... 

Mais cet acte, aussi dramatique qu'ubuesque a tout de même permis une chose : 

La conversion quasi-instantanée de toute la facho-sphère non pas à l'islam, non, mais au... "Pas d‘amalgame"!

Il s’agit de l’œuvre d’un déséquilibré, d’une brebis galeuse, voire d’un loup solitaire... "Un idiot qui a fait honte au nationalisme" s'insurge Christian Vanneste, oui oui, le concept de faire honte au nationalisme.

De plus et d’après Renaud Camus himself, le terroriste australien n’aurait absolument rien compris à la théorie du grand remplacement.... Comme quoi on peut comparer l'immigration au nazisme et s'étonner d'être pris au sérieux. C'est possible Renaud Camus l'a fait et il a même désigné un autre coupable en déplorant...

"L’effet sur des esprits faibles et mimétiques des atroces attentats dont notre pays a été le théâtre."

Et bingo, c'est encore un coup de l'islam radical!!! Salauds d'islamistes!!! 

En plus d'être des salauds ils inspirent d'autres salauds. Je ne veux pas faire d'amalgame mais ces arabes quand même...

Alors cher Renaud Camus, comment vous dire... Ne pensez pas un seul instant que je perdrais une occasion de charger l'islam radical de tout ce dont il est capable et de tout ce dont on le sait coupable, mais de là à leur faire éponger ce bain de sang alors que le terroriste lui-même se réfère aux suprématistes blancs et à vos théories pourries, comment dire... c'est un peu fort de harissa vous ne trouvez pas ?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.