Après un attentat, même parfois quand il ne se passe rien, il y a toujours un obscure scribouillard de la police pour pondre une note secrète sur une soit disant menace terroriste

Mais Sophia Aram s'interroge : "est-ce que vous pensez sérieusement que le fait de m'avoir pourri mes derniers jours avec vos angoisses m'aura servi à autre chose que de m'avoir pourri mes derniers jours avec vos angoisses?"

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.