Des stades climatisés vont être construits au Qatar pour ne que la chaleur ne perturbe pas les joueurs ni les spectateurs lors de la prochaine Coupe du monde de football… Et l'écologie, dans tout ça ?

J'ai arrêté de manger de la viande depuis que j’ai appris que les vaches pètent et que le gaz ainsi libéré, contribue à accroître l'effet de serre dans l'atmosphère,

Je suis passée aux détergents naturels depuis que j'ai appris l'impact écologique de la quantité astronomique de lessives classiques déversée dans la nature, 

J'ai fini par fabriquer ma propre lessive à base de bicarbonate de soude lorsque j'ai appris l'impact écologique des tonnes de bidons plastic rejetés dans la nature, 

Je n'utilise plus du tout de sacs en plastic depuis que j'ai vu ces images de poissons agonisant sur le continent de plastic que nous avons créé à la surface des océans, et j'attends avec impatience l'arrivée des préservatifs biodégradables pour reprendre une activité sexuelle normale,

J'exaspère ma crémière en allant chercher ma crème avec mes pots en verre - j'ai essayé dans des barquette en carton c'est nul, sauf si les barquettes sont préalablement enduite de cire d'abeille... depuis, je milite pour la protection des abeilles. 

Je mange local, bio et de saison, quitte à bouffer du chou tout l'hiver, ce qui n'est pas toujours formidable pour l'effet de serre, 

Je recycle mes cartons, mes bouteilles en verre, j'ai un pommeau de douche économiseur d'eau, 

Je privilégie toujours les déplacements en transport en commun ou à vélo, je limite au strict minimum mes trajets en avion et... malgré tout ça je me morfonds quotidiennement de la trace carbone qui - quels que soient mes efforts- constituera le seul véritable héritage que je laisserai aux générations futures. 

Et puis, et puis j'ai entendu ça...  

Au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde, l'émirat qui a promis- on le sait -  que la chaleur accablante ne viendrait pas troubler la fête. Et bien des stades climatisés vont pouvoir faire tomber la température de 15 degrés 

Et dire que j'étais passée bêtement à côté de l'essentiel : faire en sorte que la grande fête du football ne soit pas troublée!!! 

Ni par la chaleur, ni par les conditions de travail de ceux qui construisent les stades, ni par la débauche de milliards, ni même l'écologie ou l'avenir de la planète. L'important c'est le foot!!!

Arrêtons de somatiser, les qataris sont champions du monde toutes catégories de l'empreinte carbone par habitant et ils s'en battent les couettes !!! Parce que l'essentiel, c'est de ne pas troubler la grande fête du football.

Mais tant qu'à aller dans le mur, allons-y franchement, terminons-en un bon coup... en organisant les jeux olympiques d'hiver au Qatar ou en Arabie saoudite,  sur des montagnes de détritus climatisées recouvertes de neige artificielle déversée par des canons alimentés par des générateurs diesels dont l'épaisse fumée noire finira peut-être un jour par recouvrir définitivement notre mauvaise conscience!!! 

Il faut se réconcilier avec nous même et partir en paix. 

Nous allons crever de notre propre connerie en regardant 22 mecs courir sur une pelouse climatisée pour mettre un ballon au fond des filets, c'est peut être ça notre destinée. 

Et alors oui mine de rien, les qataris auront peut être ouvert la voie pour que l'humanité toute entière trouve enfin à défaut de sa rédemption, une porte de sortie, peu glorieuse certes, mais tellement festive. 

Alors en attendant, vive le sport, vive la fête, et vive le football.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.