Je ne sais pas ce que vous faisiez samedi soir mais moi, grâce à France Info j’étais à un anniversaire, celui de Thaïs, qui fêtait ses 30 ans…

Vous connaissez pas Thaïs ? Ah ouais c’est pour ça vous étiez pas invités. Franchement c’était trop sympa…

On fait une soirée pour les 30ans d’une amie, on s’est dit qu’il fallait fêter le confinement en même temps

Ouais alors j’ai vu vos têtes, genre en apnée sur le concept de « fêter le confinement ». Mais c’est normal c’est un peu compliqué pour des « boomers ». Mais t’inquiète Léa j’t’essplique. 

En fait, quand on dit confinement on s’attend à un truc du genre tout le monde chez soi, cloîtrés, en mode couvre-feu, un plaid, une tisane devant un épisode de Virgin River, en mode no life style Nicolas Demorand, t’imagines la tristesse du truc ? 

Et bah fêter le confinement, c’est tout l’inverse. Au lieu de rester chez soi pour limiter les risques et ben, on fait la fête pour partager les risques, tu comprends. Vous connaissez peut-être pas, mais la transgression ultime et bah c’est ça !!! 

Clairement on respecte pas les gestes barrières, une fois qu’on est une soirée ce serait assez illusoire je pense. Foutu pour foutu autant faire une dernière bonne soirée…hahah 

Alors je vous entends déjà ruminer en mode « c’est pas bien » « c’est dangereux » « comment peut-on faire ça en ce moment toussa toussa » mais ce que vous n’avez pas compris c’est que…

Du fait de la situation c’est un peu moche mais ça rend l’évènement encore plus beau quoi 

 Bah ouais c’est parce qu’on approche les 100 000 morts de la Covid et à cause de la tension en réanimation, que ça rend l’évènement, je veux parler de l’anniversaire de Thaïs, encore plus beau quoi, clairement ! 

Je veux dire si c’était sans danger y aurait genre rien à transgresser, bah non !!!  Surtout que le truc vraiment drôle c’est que lundi, aujourd’hui quoi, bah nous on retourne au boulot bah si, grave … 

- Oui j’retourne au bureau lundi. 

- Vous allez le dire au collègue ou pas ?

- Bah non.

Bah c’est ça qu’est foufou, parce que nos collègues, si ça se trouve, eux ils font hyper gaffe depuis un an, ils se confinent et tout, alors que nous pendant ce temps on faisait la fête avec tous nos nouveaux variants, délire. 

T’imagines si ça se trouve on a des collègues qui s’occupent de personnes fragiles dans leur famille ou genre en surpoids tu vois… 

T’imagines la sensation de ouf quand t’arrives au bureau et tu dis genre rien, tu fais comme si de rien… 

J’vois vos têtes, et je sens que vous commencez à comprendre le principe. En fait c’est simple, c’est qu’au fond de nous, les autres on en a….

Rien à foutre… Joyeux anniversaire…

Oui je sais qu’à ce niveau d’égoïsme cela frise l’art contemporain. 

Il faut croire qu’on a les trentenaires qu’on mérite, aussi inconséquents, cyniques, égoïstes et décérébrés qu’on a pu l’être, sauf que là évidement en pleine pandémie ça prend un tour un peu plus tendu… Mais comme le dit si bien Thaïs ou Jade ou chépaki … 

Du fait de la situation, c’est un peu moche mais ça rend l’événement encore plus beau quoi

L'équipe
Thèmes associés