Ce matin, retour sur ce fait divers : en juin dernier à Casablanca, des garçons ont violé une jeune fille déficiente mentale à l'arrière d'un bus.

Trois mois plus tard, ils ont posté la vidéo de ce qu'ils devaient considérer comme un exploit, entraînant une vague de manifestations à Rabat et à Casablanca.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.