Ce matin, Sophia Aram nous parle du Dakar...

Extrait chanson de Renaud "Paris Dakar"

500 connards sur la ligne de départ, 500 blaireaux sur leurs motos, ça fait un max de blaires aux portes du désert, un paquet d'enfoirés aux vents du Ténéré

Et oui cette fois c'est officiel, comme le disait Renaud, les 500 connards du Dakar et autres blaireaux du sport auto iront bel et bien faire vroum vroum pouêt-pouêt, sur le sable doré de l'Arabie Saoudite!!!

Et ce rallye c’est d’abord l'occasion rêvée de faire reluire sa virilité en se suçant le pot d'échappement pour savoir quel heureux couillon aura le plaisir d'alourdir son bilan carbone du trophée dérisoire d'un dernier baril de brut, remis cette année par un enfoiré en keffieh !!!

Mais si en plus, à l'occasion de cette foire aux aigles de la déroute, l’Arabie Saoudite en profitait pour promouvoir le tourisme d'un pays méconnu et tellement attaché à ses coutumes locales ; alors là ils auraient carrément gagné le vélo !

Ils pourraient en profiter pour permettre au plus grand nombre de découvrir le spectacle inoubliable d’arrestations arbitraires, de décapitations à la chaîne, d'une crucifixion en publique, voire de participer à une ou deux lapidations en prenant soins d'acheter les petits cailloux auprès du syndicat d'initiative local, non sans s’être renseigné sur les horaires des barbaries auprès de l'office du tourisme qui ne manquera pas de fournir tous les renseignement nécessaires.

Oui alors je sais, j’entends déjà les plus grincheux d'entre vous s’interroger sur d'éventuels remords ou crises de conscience qui pourraient assaillir les organisateurs et autres pilotes au moment du lancement de leur funeste compétition (en un seul mot)... Et bien je vous arrête tout de suite parce que l'absence totale de conscience, de morale, voire de dignité de tous ces couillons en camion les met totalement à l'abri du moindre scrupule et comme le dit si bien Stéphane Peterhansel, l'organisateur et champion toute catégorie du rallye des cons : 

Extrait

De toutes façons, nous les pilotes on est des très grands égoïstes, on pense plus à nous, à notre propre plaisir que au reste en fait, et je pense qu'il faut rester comme ça autrement ça peut nous remuer la tête.

Et c’est vrai que se faire "remuer la tête" en Arabie saoudite par les temps qui courent... c'est un peu risqué. Presqu'autant que de parler de Raïf Badaoui, condamné pour apostasie et toujours en prison dans l’attente de ses coups de fouet, ou de Hassan Khashoggi qui termina découpé dans un consulat, de l'emprisonnement arbitraire des opposants, ou encore des 36 décapitations et la crucifixion (oui oui vous avez bien entendu la crucifixion) qui ce mois-ci ont permis d'agrémenter les fêtes de pâques. 

J'espère pour ma part qu'un grand nombre de sponsors se joindront à cette grande fête des droits de l'homme au profit du régime pétrolier et que France télévision Sport profitera de son partenariat pour couvrir l'événement en nous ramenant de belles images pour que vive cette formidable aventure humaine, et ce, jusqu'à la dernière goutte de pétrole, jusqu'à la dernière goutte de sang.

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter Le billet de Sophia Aram
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.