Depuis les révélations du Canard enchaîné, la campagne de François Fillon semble s'enfoncer dans un péné-gate, un double péné-gate.

Toute la "fillonie" s'est mise en branle pour défendre l’honneur souillée de Péné. La principale intéressée répond à Augustin.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.